Partagez | 
 

 [Lore] Chapitre 2 : Le Second Age.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
I am
Féminin Messages : 21
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20


Votre Lair
Lien de votre Lair: http://flightrising.com/main.php?p=lair&id=216233

MessageSujet: [Lore] Chapitre 2 : Le Second Age.   Mer 11 Avr - 0:18

Le Second Age
L’ascension et la chute des empires ; L'age sans dieux.


Le temps soigne toutes choses si on lui donne une chance.
Le pilier du monde résistait, son bouclier magique recouvrant la planète déchirée par la guerre de sa protection. Les restes de l’Ombre ont été vaincu et exilé du royaume. Seuls les éléments purs furent laissés pour commander le future.
La vie jaillit de chaque flaque primordial, évoluant rapidement en se mêlant aux  vestiges d’essence magique restants. Les créature devinrent plus complexes et diversifiées, laissant la familiarité des océans et des ruisseaux pour sentir le soleil et se nourrir sur la terre. Les horribles cicatrices des guerres passées commençaient à guérir.


Les jeunes race fondèrent leur foyer autour de la permanence du monument, les sociétés se développèrent avec la colossale silhouette du pilier en arrière plan pour les histoires et les écritures. Des religions primitives considéraient la structure comme une échelle vers l’ascension ; un chemin direct vers leurs dieux.
La théocratie prospérait, adhérant rigidement aux runes qui ornait les blocs du pilier. Les disciples de chaque élément vouèrent leur vie à comprendre leur signification, témoignant de leur présence et rôle dans la nature. Malgré leurs différences, les sectes n’eurent jamais de confrontations. Leur vénération était dédiée à l’entièreté du pilier, et pas à ses seules couches. Les arcanes des mages devinrent la loi et gouvernaient totalement le royaume.


Cependant, à mesure que les sociétés grandissaient, l’intérêt pour les éléments commença à diminuer. Les tribus devinrent des royaumes uniquement soucieux d’assurer leur place dans le monde, qui était désormais abondant de vie. Les conquêtes ont ouvert la voie à des innovations dans l’agriculture, la guerre, le logement et la technologie.
Les sectes des anciennes castes élémentaires existaient toujours ; cependant, ils furent noyé par l’agitation du commerce et de l’industrie. Ces groupes mystérieux vénéraient toujours le pilier. Des élus prétendaient avoir des connections surnaturelles leur permettant de manipuler l’énergie mystique qui les entourait. Ces revendications ont été initialement ignorées, et de nombreux élémentalistes ont été emprisonnés pour leur fanatisme inquiétant.
Assistant au déclin de leur règne, ces magiciens devinrent de plus en plus hostiles. Les attaques contre les colonies et les structures gouvernementales devenaient monnaie courante, élargissant encore plus le fossé qui les séparait des citoyens normaux. Lors d’un événement particulièrement horrifique, connu sous le nom de « L’insurrection des cracheurs de feu », des centaines d’habitations de civils furent incendiées en une seule nuit.
Cet acte d’agression provoqua d’écrasantes représailles. Des chefs de guerre prometteurs et leurs ingénieurs cherchèrent à arracher tout contrôle restant aux élémentalistes, et la guerre terrorisa le pays. Les mages brandissaient leurs énergies élémentaires spécialisées sous la forme de boulons et de faisceaux de hersage, tandis que les machines de guerre en bois grondaient par-dessus la terre en soulevant de gros rochers ou des explosifs. Des milliers moururent.


Ce n’est pas avant l’apparition d’un puissant mage qui se nommait elle-même « L’Oratrice » que le cycle de violence cessa. Impressionnés, sorciers et soldat abandonnèrent leurs armes pour écouter. L’étrange silhouette encapuchonnée porta une seule prophétie :
« Ce n'est que lorsque les enfants du Pilier alimenteront le moteur du destin qu'ils fortifieront la vie, défieront la mort et connaîtront le véritable potentiel de la magie. »

Stupéfaites par le mystérieux pouvoir de ses mots, les factions en guerre mirent fin aux hostilités afin de considérer la prophétie, et un armistice fut décrété pour étudier le sens de ces lourdes déclarations. La paix en résultant fut maintenue par la collaboration continue entre science, magie, et technologie.

~*~*~*~

Tandis que les siècles se déroulaient dans une paix universelle, la collection de petites nations se transforma en vastes empires. L'industrie se développait à un rythme effréné. Les progrès de la technologie ont permis l'homogénéisation complète de la magie et des machines. L'élémentalisme était devenu une entreprise prospère, améliorant la vie de milliers de personnes grâce aux exploits fantastiques de l'automatisation. Chaque ville grandissante bourdonnait au rythme de son propre réacteur à énergie magique dédié, alimenté et supervisé par les élémentalistes (qui étaient maintenant un pourcentage étonnamment robuste de la population.)
La civilisation avait atteint un avenir prospère et harmonieux.
De cette prospérité, le plus puissant empire du monde fit sa plus grande découverte. Exploiter le pouvoir des éléments dans de petits réacteurs s'était révélé efficace pour alimenter les masses, mais les ingénieurs les plus brillants du monde s’étaient impliqués dans un projet beaucoup plus ambitieux: un moteur géant digne des paroles de la Prophétie.
Se dessinant sur l’horizon, une construction rivalisant avec l’immensité du pilier lui même commença a prendre forme. Un massif **tambour** de la taille d’une montagne entouré de flèches aiguisées et de kilomètres de câbles de cuivre s’imposa dans le paysage. La brillance de sa surface métallique projetait des reflets sur la myriade de structures qui parsemaient son périmètre. Les conduits de ses méga-réacteurs connectés à chacun de leur frère environnant ont été conçus pour centraliser leur énergie collective dans un noyau surchauffé. La chambre a fusion fut bientôt capable de procurer aux scientifiques et aux mages une connaissance incommensurable de la physique et du fonctionnement de l’univers.


Les citoyens de toutes les nations se rassemblèrent autours du réservoir lors du jours de son ouverture. Les Célébrations se répandirent à travers le monde, acclamant le réacteur comme une merveille technique et une véritable démonstration de l’esprit et de l’ingénierie.
A la fin d’un compte à rebours, le mastodonte de métal fut mis en route. Les foules applaudirent et jetèrent des confettis. Les ingénieurs en chef saluaient depuis le haut du réacteur, se félicitant d’un travail bien fait. Le moteur se mit en marche, vrombissant élégamment alors que l'énergie magique de plusieurs plus petits générateurs était détournée vers l’intérieur.
La machine commença à chauffer.
Des kilomètres de câbles se mirent à se tordre et à onduler, comme faisant partie d’un monstre tentaculaire grandiose. Les rivets furent expulsé du réacteur, et un lueur plus brillante que le soleil rayonnait à travers les déchirures de son flanc. Euphorie tourna à l’horreur lorsque les pièces de la colossale machine se détériorèrent comme du papier engloutit par les flammes. La pression fut relâché dans un immense et silencieux flash.
Le monde devint blanc.

~ * ~ * ~ * ~

L’explosion dévasta le royaume. Citées et nations entièrement ravagées.
Plus aucun son, sauf le vent qui emportait la fumée sur les terres en ruines. Dans un seul instant, toute vie fut anéanti.
A l’épicentre de la grande détonation, une masse condensé d’énergie subsistait, gouvernant la zone de l’explosion. Elle pulsait comme une étoile qui se serait détachée du ciel nocturne, des boucles d’énergie arcanique s’arquaient sauvagement. Une orbe apparut curieusement calme, comme sortie de son sommeil.
Puis l’orbe étira ses huit membres fuselés.


Chapitre suivant >

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Lore] Chapitre 2 : Le Second Age.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flight Rising - France :: Flight Rising • Administration :: Livre des connaissances-
Sauter vers: