Partagez | 
 

 [Lore] Chapitre 1 : Le Premier Age.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
I am
Féminin Messages : 21
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20


Votre Lair
Lien de votre Lair: http://flightrising.com/main.php?p=lair&id=216233

MessageSujet: [Lore] Chapitre 1 : Le Premier Age.   Ven 2 Mar - 15:46

Le Premier Age
La formation du monde, des Huit et du Pilier.


Au début des temps, un grand chaos éclata dans les ténèbres, brillant avec force sous la forme de millions petits fragments d’étoiles.
Au milieu du néant, une poignée de ces fragments se mélangèrent et fusionnèrent en plusieurs corps célestes, flottant doucement autour d’un jeune soleil.

Cependant, cela ne s’arrêta pas là. Le quatrième monde de cette famille céleste semblait avoir des difficultés à se former. Alors que les autres corps se solidifiaient, lui demeurait anarchique, souffrant pendant des années de tumultes explosifs.

La magie.

Contrairement à ses frères et sœurs mondes, cette faible planète était parcourue d’énergies inimaginables. Les morceaux de roches et de poussières se fracassaient les uns contre les autres, empêchant la parfaite harmonie astronomique nécessaire pour réellement former un monde.


De cette anarchie, les énergies magiques se mirent à se concentrer et à changer. Les particules semblables s’assemblèrent en quatre grands êtres, chacun d’un élément différent et d’une densité extrême. Comme impatient d’exposer fièrement leur émergence à une divinité invisible, ces entités prirent la forme de grands Wyrms.*
Au début très semblables, chaque dragon devint de plus en plus unique en absorbant l’essence qui  emplissait le désordre ravagé, jusqu’à ce qu’ils devinrent totalement distincts : De Terre, de Feu, d’Eau et d’Air.
Très intéressés par le fouillis de pierre duquel ils étaient nés, le premier des quatre décida de mettre fin au chaos et commença à construire.

Après quelques millénaires, la planète avait pris une toute autre forme.

Le dragon qui se baptisa lui-même Earthshaker souleva des blocs de pierre en montagnes et en vallées, modela divers paysages à travers la surface.
Venant de sous la croûte terrestre, l’être qui se nomma lui-même Flamecaller jailli et testa le royaume avec des éruptions volcaniques et de violents flots de lave.
Le dragon connu comme Tidelord invoqua de grands orages et de grandes inondations pour calmer cette invasion, laissant la chaleur et l’humidité se mêler pour former continents, océans, et rivières.
Et, venant du dessus, la silhouette fuselée de celui nommé Windsinger traça des lignes de courant d’air autours du globe, créant des nuages comme s’il les peignait avec un gigantesque pinceau.

Bien que satisfait de leurs efforts combinés, les quatre premiers avaient chacun leur opinion propre sur la direction que la jeune planète devait prendre.

« Les montagnes devraient être plus hautes, les canyons plus grands. Notre maison devrait se tenir inébranlable face au danger des cieux, protégés des bombardements cosmique, » vociféra Earthshaker.

« Notre foyer devrait être tourné à vers l’intérieur, et la lave devrait bouillonner violemment à travers sa surface. A travers moi, il pourrait rivaliser le soleil lui-même en brillance et en énergie, » affirma Flamecaller.

« Avec plus d’eau, le monde pourra briller comme une perle bleue, comme aucune autre dans les cieux. Il pourrait se tenir seul dans la beauté et la tranquillité, »  murmura Tidelord

« Les airs devraient être parcouru de milliers de vortex hurlant, chantant la chanson que les cieux n’oublieront jamais, » souffla Windsinger.

Intéressés uniquement par leur propre projet, les quatre premiers se chamaillaient et se disputaient sur toute la planète, jusqu’à ce que ces querelles amères virent en combats.

L’eau et l’air entrèrent en guerre en premier, déchainant de violentes tempêtes. L’énergie cataclysmique générée par leurs incessantes attaques gonflèrent de colère les nuages. Il ne fallut pas longtemps pour que la masse expulse une horrible cascade de tempête électrique, ainsi qu’une anormale et frustrée forme draconique. Surpris par l’événement qui venait de se produire Tidelord et Windsinger s’apaisèrent, ignorant comment gérer cette nouvelle menace.

De l’autre côté du monde, Terre et Feu réduisaient en miettes le territoire. Chaque montagne brisée ou plaine fracturée ne faisait que plonger Earthshaker dans une rage plus profonde.
D’un grand mouvement d’une patte avant, la planète entière vacilla dans son orbite, et de ce jour est restée une inclinaison irrégulière. Enhardi par la soudaine désorientation, Flamecaller appela de nombreuses cheminées magmatique à apparaître, brisant la croûte et vomissant de volumineuses  volutes de fumée dans l’atmosphère. Cette action irréfléchie occulta le soleil, plongeant l’hémisphère sud dans des ténèbres impénétrables, causant un froid que le monde n’eut jamais connu auparavant.
A l’insu des combattants, une île isolée à l’arrière du monde commença à geler, la couche de glace se propageant à grande vitesse.


Les combats firent rage durant des siècles, jusqu’à ce que même le cycle de nuit et de jour soit affecté. A mesure que les quatre s’affrontaient, les essences de la magie qui s’étaient élevées durant le jour , flottaient haut dans le ciel, chauffant dans la lumière du soleil. Elle fusionnèrent bientôt en leur propre lumineuse déité. Lightweaver venait juste de prendre vie, et était déjà énervé par la violence dévastatrice propagée à travers le royaume.
De la même façon, la moitié de la planète emprisonnée par la nuit matérialisa sa propre instable énergie en Shadowbinder, un dragon rampant et calculateur, qui épiait les combats depuis les profondeurs sombres des cavités de la terre, jugeant les autres comme ceux qui renversaient et ruinaient ce qu’ils avaient passé une éternité à construire.

Avoir passés des millénaires à se battre ensemble, les quatre premiers n’avaient pas réfléchi à l’ampleur du stress que leur guerre avait causé. La planète était de loin dans un état pire que lorsqu’elle venait de se former, et partout où l’on regardait, des énergies hors de contrôle s’exhibaient à leur paroxysme.

Partout où le jeune et survolté Stormcatcher allait, des tempêtes orageuses éclataient, desséchant les seules terres fertiles en désert inhospitalier. Les contrariétés de Lightweaver firent trop briller les jours, et les froides frustrations de Shadowbinder plongeaient chaque nuit dans une obscurité toujours plus fétide.
Les pans de terres du sud étaient recouverts d’un givre vivace qui bientôt gela en l’imposante silhouette de Icewarden.

La tumultueuse planète – seul exploit magnifique des ingénieries magique - arriverait bientôt à sa fin si le combat empirait. Et ça ne passa pas inaperçu.

Comme écrit pour sauver les huit d’eux même, un silence soudain se propagea sur les terres ; la propagation des ruines du conflit cessa, et une paralysante angoisse submergea les behemoths.
L’incessante expulsion d’énergie magique fut reconnue, et le grand vide duquel ils avaient créé leur monde semblait maintenant réagir.


Ils tendirent leur cou vers le ciel et assistèrent à une vision d’horreur : de lugubres et fumeuses boucles tissaient leurs chemins d’un horizon à l’autre, veinant le bleu du ciel. Terrifié par cette soudaine intrusion, Ligthweaver plongea vers la surface pour trouver ses frères et sœurs rassemblés dans la vallée, regroupés nerveusement.

Les ombres souillées continuèrent leur invasion, aspirant assez de lumière du monde pour ébranler Shadowbinder, qui poussa un cri de défiance. Chaque boucle sombre se mirent à pulser et à se multiplier, certaines développèrent même des gueules terrifiantes pleine de dents fines comme des aiguilles. Mais avant que les ténèbres ne s’installent complètement, Flamecaller rugit, soufflant de grandes flammes de ses mâchoires. Les ombres firent un bond en arrière devant le panache explosif, ce qui encouragea le groupe à contre attaquer.

Chacun utilisa sa force élémentaire, les huit combattirent les ténèbres qui cherchaient à absorber la vie magique de leur monde. Pendant des centaines d’années, les êtres qui jadis se disputaient les uns les autres déchiraient l’ombre, repoussant chaque vrille d’obscurité. Les dieux dragons lacérèrent férocement chaque bouche béante qui menaçait d’aspirer au loin l’énergie qu’ils chérissaient, déterminés à sauver leur monde brisé.


Enfin, la cauchemardesque ombre fut vaincue, réduite à rien d’autre que des vestiges clairsemés de l’horreur qu’elle avait été. La paix était de retour. Mais à la suite de cet interminable combat, la maison des huit n’était plus reconnaissable. Les montagnes étaient en miettes, les océans étaient acides ou asséchés. Les lignes de fracture volcanique avaient endommagés une grande partie de la surface et le tonnerre grondait toujours aussi violemment dans le ciel. La neige dérivait à des endroits où jamais elle n’aurait dû être.

Touchés et embarrassés en constatant les dégâts qu’ils avaient causés, les drakes s’entendirent sur une trêve, et sur le fait indéniable qu’ils n’étaient plus aptes à surveiller leur monde bourgeonnant. Il avait déjà vu ses jours les plus sombres alors que la petite vie qui existait n’avait même pas eu la chance de prospérer. A l’unanimité, les huit wyrms* décidèrent d’utiliser leurs dernières forces pour recouvrir la planète d’un bouclier magique assez puissant afin de la protéger des ombres, si elles se décidaient revenir.

Utilisant le gargantuesque corps de Earthshaker comme fondation, les dieux construisirent un pilier massif au point le plus au nord du globe, fusionnant leurs corps matériel en dalles de marbre élémentaire. Le pilier du monde, comme on le sait aujourd’hui, serait la dernière décision que les huit prirent. Si les flancs balafrés du jeune monde devaient guérir, ils le feraient seuls, sans être gâtés par l’omnipotence des dieux.


*Les wyrms sont des reptiles mythiques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Lore] Chapitre 1 : Le Premier Age.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flight Rising - France :: Flight Rising • Administration :: Livre des connaissances-
Sauter vers: